Europa Feudale

Europa Feudale est un jeu de rôle et de gestion dans lequel le joueur incarne le suzerain européen de la nation de son choix
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Andalousie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andalousie
Vicomte
avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Andalousie   Jeu 9 Oct - 14:47

La multitude était pressée aux portes du Palais Mudéjar avec le soleil couchant, l'esthétique islamique au service de la chrétienneté déclinante, et un vieil homme à la barbe longue, harassé par la guerre finissante, transporté à bout de bras sur sa couche dorée, pénétrait dans l'enceinte du bâtiment en bâillant.
L'on fit poser la couche au sol avec prudence, et sa royale majesté pestait qu'on cherchait sa mort à le balancer comme en tempête ; l'on le chaussa de ses sandales et à peine le Roi eut-il poser un pied à terre qu'une foule de courtisans et plusieures de ses maîtresses se bousculèrent, espérant qu'ils auraient chacun leur place au côté de Manuel, car on voulait ses faveurs, la vie sauve à un proche condamné, ou tout simplement de quoi en épater le lendemain.
Il avait été décrété que ce jour fût celui de l'armistice et qu'on irait la célébrer chaque année à la même date, en une ville de l'Andalousie, au bon vouloir des princes au pouvoir. Pour l'heure, le Roi avait choisi, à Ecija, le Palais où il était né.
Dans le tumulte, on n'avait pas remarqué, parmis les jeunes épouses, un faux mollah en soutane blanche. Il serrait dans son poing un éclair de métal qui vint se planter dans le dos le plus noble d'Andalousie. Sitôt le meurtre commis, on le roua de coups. Les femmes et les courtisans hurlaient de rage et les pleureurs hurlaient à la mort. Manuel ne survécut pas trois jours, il décéda à l'âge de 42 ans et sans descendance. Il ne fallu pas un an pour qu'un riche prince ismaélien, installé à Grenade depuis six générations dit-on, prit place sur le trône. Et les chrétiens moururent par centaines dans les mois qui suivirent, d'autres se convertirent et Tiraq Qâmar Ibn Sabbah fit porter à l'Andalousie le pesant poids du joug musulman sans qu'on ose plus se révolter. Il avait converti les armées et soudoyé les hauts dignitaires, autant dire que le tyran avait de son côté, au début de ce règne, tout ce qui était nécéssaire à coucher un peuple ...

1385, Tiraq Qâmar Ibn Sabbah s'autoproclame Maliks de l'Etat Musulman d'Andalousie. Il a nommé Nabab Muhyi ad-Dîn Bahadur en qualité de Nizâm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalousie
Vicomte
avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Andalousie   Mer 15 Oct - 8:26

En cet An de Grâce 1391, l'Andalousie a trouvé son meneur catholique en la personne du cousin de feue Sa Majesté Manuel, Rey Paz Saiz.
Il a prêté Allégeance et reçut Loyauté de la Cour. Il a nommé son jeune frère, Emmanuel Saiz, en qualité de Ministre.

Ecija à Séville,
1391
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalousie
Vicomte
avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Andalousie   Mer 15 Oct - 12:47

En vue du rayonnement catholique en Andalousie, notre Maître ordonne la restauration de l'Eglise Catholique de Séville. Il prendra le temps qu'il faudra.

Palais Royal d'Ecija à Séville,
1391
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andalousie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andalousie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OTO BEBE CANICHE 6 MOIS EN ANDALOUSIE - ADOPTE
» Un Chien en Andalousie - Roman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Europa Feudale :: Europa Feudale :: Archives-
Sauter vers: